Odoxa
10/10/2017
Santé
Pour Unicancer et Sham

Critères de choix d’un établissement de santé et révolution des nouvelles technologies de santé

accès au sondage
Odoxa-Graphique-Pourcentage
76 %

I – Critères de choix d’un établissement de santé

1.1 – Les critères de choix d’un établissement de santé relèvent bien davantage de la réputation que de la proximité ou du coût
1.2 – En cas d’hospitalisation pour un cancer, les trois-quarts des Français (76%) feraient avant tout confiance à leurs médecins pour leur recommander un établissement
1.3 – Le traitement humain par le personnel et l’efficacité de la prise en charge des patients sont les facteurs clés de recommandation d’un établissement.
1.4 – Parmi les services connexes perçus comme les plus importants l’accessibilité de l’hôpital et la qualité de sa restauration l’emportent nettement sur les autres.

79 %

II – La santé connectée ou l’impact de la révolution des nouvelles technologies sur la santé :

2.1 – 8 Français sur 10 accepteraient d’être équipés d’objets connectés (81%), pensent que la santé connectée est une opportunité pour la prévention (82%) et même pour la qualité des soins (76%)
2.2 – L’ambulatoire est largement plébiscité, surtout en cas de cancer : dans un tel cas, 8 Français sur 10 (79%) préféreraient être soignés chez eux et ne se rendre que de temps en temps à l’hôpital
2.3 – Autre conséquence, les NT ont bouleversé le rôle du patient : désormais un Français sur deux considère que le patient doit absolument être un acteur du traitement de sa maladie

Les acteurs de santé, et particulièrement les centres hospitaliers traitant de patients atteints de maladies comme le cancer doivent intégrer cette révolution Copernicienne produite par les outils connectés. Pas de souci à cet égard, nos « Baromètres Santé 360 » montrent combien les médecins ont intégré cette dimension et l’ont même anticipé sur les patients.
C’est d’ailleurs que souligne dans son œil de l’Expert, Monsieur Patrice VIENS, le président d’UNICANCER qui estime que « la cancérologie française doit évoluer pour intégrer les progrès de la recherche, les nouvelles attentes des patients, la e-santé et l’ambulatoire » et pense que « l’expertise des CLCC dans ces domaines peut bénéficier à tous. »

Accédez à l’ensemble de nos sondages en cliquant sur le lien ci-dessous et n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez disposer de plus amples informations.

s'abonner
00 %