La déchéance de nationalité n’est pas une priorité pour les Français

Small Itélé-Paris MatchLa déchéance de la nationalité est un mauvais sujet pour le gouvernement : les Français y sont certes majoritairement favorables, mais ils considèrent surtout que ce sujet n’est pas prioritaire et que les positions des responsables politiques à ce sujet ne sont pas claires

 

 1 – Si les Français approuvent toujours majoritairement le principe de la déchéance de nationalité, ils considèrent surtout que ce sujet n’est pas du tout prioritaire

Près des trois-quarts des Français (73% contre 26%) sont favorables à « la déchéance de la nationalité pour les citoyens français ayant commis des crimes ou des délits de terrorisme ou portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ». Dans le même temps, plus de six Français sur dix (61%) estiment ainsi que la réforme constitutionnelle sur l’extension de la déchéance de la nationalité n’est pas une réforme prioritaire.

 

2 – Les trois-quarts des Français estiment aussi que les positions des responsables politiques sur la déchéance de nationalité ne sont pas du tout claires

 Non seulement ce sujet n’est pas du tout prioritaire, mais, pire encore, les Français considèrent que leurs dirigeants ont été bien légers voire incompétents sur une question aussi lourde impliquant une révision de la constitution.

Les trois-quarts de nos concitoyens (76%) estiment ainsi que les positions des responsables politiques à ce sujet n’ont pas été claires du tout.

Le consensus dans l’opinion est total sur cette question : les sympathisants de droite (76%) étant aussi convaincus que ceux de gauche (75%) de l’absence totale de clarté de nos dirigeants politiques à ce sujet.

 

 

Posted in Sondages d’actualité Odoxa-CQFD-Itélé-Paris Match.