6 Français sur 10 opposés au droit de vote des étrangers

Sondage Odoxa, I>Télé, Le Parisien, Aujourd'huiCe lundi, François Hollande prononcera un discours entièrement dédié à l’immigration, une première dans le quinquennat. Intégration, vote des étrangers et immigration clandestine, tels sont donc les sujets abordés dans ce sondage.

 

1 – Le chômage est comme toujours et de loin, la priorité absolue des Français, mais c’est la place de la lutte contre l’immigration clandestine qui surprend en se hissant sur le podium des priorités les plus fortes des Français

 

Au palmarès des priorités des Français, sans surprise, la lutte contre le chômage constitue LA priorité absolue et écrasante pour les Français.

Citée comme le domaine d’action le plus prioritaire (2 domaines pouvaient être cités parmi 9 proposés), la lutte contre le chômage recueille presque deux fois plus de citation que le second domaine cité, le relèvement du pouvoir d’achat.

Mais c’est la place de l’immigration dans ce classement qui surprend le plus : la lutte contre l’immigration clandestine est aujourd’hui la troisième préoccupation la plus prioritaire pour nos concitoyens.

Elle devance même la réduction de la dette, l’éducation, la santé, la lutte contre la délinquance et la maîtrise du niveau des impôts !

 

2 – Six Français sur dix sont désormais opposés au droit de vote des étrangers. Ils étaient une proportion parfaitement inverse à y être favorables il y a encore 3 ans.

 

Les Français sont aujourd’hui une très large majorité à se déclarer opposés plutôt que favorables à « l’extension du droit de vote aux élections municipales aux étrangers non membres de l’Union européenne et résidant en situation régulière depuis au moins cinq ans sur notre territoire » : 60% contre 40%.

Chose incroyable, le positionnement des Français à ce sujet s’est parfaitement inversé en l’espace de 3 ans. En novembre 2011, 61% des Français y étaient favorables et seulement 38% opposés.

Ce sondage confirme les enquêtes réalisées par de nombreux confrères depuis la fin 2012 montrant déjà un basculement d’une majorité de Français dans l’hostilité au droit de vote des étrangers, moins de six mois après l’élection de François Hollande, celui-ci ayant, dès l’automne 2012, donné le sentiment qu’il n’irait pas au bout de sa promesse de campagne.

 

3 – 72% des Français estiment que « l’intégration des étrangers dans la société française fonctionne mal »

 

En tout cas, cette évolution de l’opinion ne s’explique pas par un changement du regard des Français sur l’intégration des étrangers. Si les Français sont 72% à estimer que « l’intégration des étrangers dans la société française fonctionne mal », cette perception négative n’a en fait guère évolué depuis 3 ans. En avril 2011, à un moment où ils étaient pourtant largement favorables au droit de vote des étrangers, les Français étaient déjà une proportion parfaitement identique (71%) à le penser.

Le fait qu’une large majorité de sympathisants de gauche (56% contre 43%) rejoignent ceux de droite (eux, quasi-unanimes avec 86%) pour le penser est bien le signe que ce « constat » fait désormais consensus dans l’opinion.

 

 

Posted in Sondages d'actualité Odoxa-CQFD-Itélé-Le Parisien-Aujourd'hui en France.